Accueil > Publications > e-Sillages > Octobre-Novembre-Décembre 2013

D’importants (r)appels

D’importants évènements de 2013 et de nombreux enjeux à relever en 2014 ne peuvent laisser indifférents les membres du Conseil Interdiocésain des Laïcs (C.I.L.) et autres chrétiens et citoyens.

Les élections européennes seront une occasion d’évaluer où en sont l’Union européenne et ses pays membres par rapport aux objectifs de l’unification, tant au plan interne que vis-à-vis du monde, du fait, notamment, que ladite Union a été faite Prix Nobel de la Paix 2012.

Pour la Belgique, il faudra voir si et comment pourra se poursuivre la mise en application du fédéralisme, dans le respect réciproque des particularités des diverses entités qui font la richesse de notre pays et à la suite de la sixième réforme de l’Etat.

Concernant l’Église catholique se pose, en son sein et en dehors, la question de savoir jusqu’où elle pourra aller, sous la conduite du pape François, pour redynamiser « l’aggiornamento » voulu par le concile Vatican II et vécu, non sans peines, depuis un demi-siècle. C’est spécialement le cas en ce qui concerne la participation des laïcs à la vie et à la conduite de l’Eglise catholique.

A ce sujet, au colloque « Envoyés pour servir » organisé par le C.I.L., l’Enseignement catholique et Caritas pour remercier leur évêque référendaire, Mgr Jousten, celui-ci a invité les laïcs à l’action et à la participation basées sur la confiance réciproque. Mais un religieux lui a fait remarquer que les jeunes prêtres ont tendance à vouloir en revenir à un mode de gestion reposant sur l’autorité des clercs.

Ce colloque a aussi été marqué par la projection du film « Joseph l’insoumis » consacré au père Wresinski, fondateur du mouvement ATD.Quart-Monde. De plus, des interventions et échanges ont tourné notamment autour des dimensions données à la Charité et à la Justice. De là ce rappel par un laïc de cette affirmation forte du premier synode des évêques tenu après Vatican II : « le combat pour la justice et la participation à la transformation du monde nous apparaissent pleinement comme une dimension de la proclamation de l’Evangile. ».

De leur côté, nos médias ont rappelé qu’un enfant sur trois et un senior sur cinq vivent sous le seuil de pauvreté dans notre pays (cfr aussi les dossiers Vivre Ensemble de 2011, 2012 et 2013). De là diverses interpellations vis-à-vis des mesures politiques qui sont prises en cascade et qui frappent particulièrement les plus pauvres, les mal-logés, les chômeurs et les immigrés.

D’où encore ce rappel d’une conviction du père Wresinski : « Tant que le pauvre ne sera pas écouté, les mesures prises pour lui ne seront que des gestes par-à-coups répondant à des exigences superficielles et d’opportunité. » !

A nous de ne pas oublier ces fortes interpellations !

    Partager cet article sur :
  • Facebook
  • Twitter

e-Sillages - La lettre du CIL

Vous désirez être tenu(e) au courant de nos activités?



C.I.L.

1, rue Guimard
B 1040 Bruxelles
Tél : 02.509.96.24
Courriel : cil@cil.be

BE43 7995 5016 4501

RSS