Accueil > Prises de parole

10 propositions pour espérer et progresser en Eglise

  1. La vitalité, l’avenir de notre Eglise, reposent sur de petites communautés à taille humaine qui rejoignent des groupes plus larges (paroisse, Unité pastorale) pour célébrer en Eglise dans certaines circonstances, et qui restent ouvertes sur le monde.
  2. Petites ou plus grandes, les communautés doivent se prendre en charge sans attendre ou suivre aveuglément des consignes venues d’en haut.
  3. En paroisse, la coresponsabilité entre le curé et les laïcs est essentielle. Elle peut être difficile avec des prêtres désireux d’exercer seul le pouvoir. Face à la raréfaction des prêtres, confier l’animation d’une paroisse à un laïc (homme ou femme) ou à une équipe de laïcs, qui fera appel à un prêtre pour présider l’eucharistie. Mais aurons-nous toujours un prêtre disponible ou chacun sera-t-il formé à cette coresponsabilité ?
  4. Pratiquer la fraternité, la convivialité, les relations vraies entre personnes. Que chacun ait l’occasion de s’exprimer, quels que soient son origine, son niveau de formation, son degré de compétence. Donner la priorité au plus pauvre ; il a quelque chose à nous apprendre, même s’il a plus de mal à l’exprimer.
  5. Labourer nos vies par les textes évangéliques par nous-mêmes et en équipe liturgique. Ne pas se laisser intimider par ceux qui tentent d’imposer leur façon de voir ou de faire.
  6. Elargir certaines homélies à un partage de l’Ecriture dans lequel chacun peut proposer sa propre parole. Dieu et la vérité n’appartiennent à personne.
  7. Pratiquer la démocratie : que tous les baptisés aient l’occasion d’être associés à la réflexion (donc à l’information) et au maximum de décisions. Promouvoir la parité homme-femme dans tous les organes de décision. Faire confiance aux femmes, à la richesse de leurs dons dont il ne faut pas se priver, entre autres pour animer la liturgie.
  8. Promouvoir en toute occasion le dialogue : il n’y a pas deux classes de chrétiens, les clercs (sacralisés) et les autres. Tous sont prêtres, prophètes et rois.
  9. Après information et formation, adopter en conscience des règles de vie adaptées au temps présent, en s’inspirant de l’exemple donné par le Christ plutôt que d’adopter une doctrine toute faite, considérée comme immuable.
  10. En synthèse, appliquer les quatre dimensions des Actes des apôtres, au chapitre 2, versets 42 à 46 : être assidus à l’enseignement, partager les biens, rompre le pain, prier ensemble.
    Partager cet article sur :
  • Facebook
  • Twitter

e-Sillages - La lettre du CIL

Vous désirez être tenu(e) au courant de nos activités?



C.I.L.

1, rue Guimard
B 1040 Bruxelles
Tél : 02.509.96.24
Courriel : cil@cil.be

BE43 7995 5016 4501

RSS